Bali pour la vie

Bali en Indonésie est une ile particulièrement attachante. Il fait bon il vivre. Même si elle jouie d’un climat tropical, l’île est suffisamment vaste pour offrir une diversité de paysages et même des climats différents. On y trouve une vaste offre de logements, des dortoirs d’auberge de jeunesse aux luxueux hôtels ou villa de rêve. L’offre est telle qu’il n’est pas nécessaire de réserver longtemps en avance hormis peut être en juillet août la pleine saison. Pour ma part je réservais souvent du jour pour le lendemain.

Les piscines types balinaises
Villa type balinaise

Bien que faisant partie de l’Indonésie, Bali a un statut particulier. Les balinais sont en majorité hindouistes contrairement aux autres régions d’ Indonésie qui sont majoritairement musulmanes. En effet l’Indonésie est le plus grand pays musulman du monde avec environ 270 millions de musulmans.

Les balinais sont incroyablement joyeux – ici pour le réveillon du jour de l’an sur la plage de Kuta
Le surf est une religion sur l’île

On trouve donc un nombre incroyable de temples à Bali. Les balinais sont extrêmement gentils, souriez leur et vous aurez en retour un immense sourire.

Balinais et français LOL
Les temples à Bali

À Bali il y en aura pour tous les goûts. La partie sud de l’île et en particulier la péninsule de Bukit est remplie de plages paradisiaques et différentes les unes des autres. Uluwatu, Padang Padang, Balangan, Nusa dua et bien d’autres ne se ressemblent pas. Plage de sable blanc bordée de cocotiers, grandes falaises se jetant dans l’océan, plage cachée dans des grottes, plage pour baignade farniente ou plage pour surfeur, pas de quoi s’ennuyer.

Balangan Beach
Padang Padang beach
Uluwatu beach
Uluwatu

Plus au nord de la péninsule, au nord de l’aéroport se trouvent Kuta et Seminyak et Canggu, les parties les plus touristiques et densément peuplées de l’île. On y trouve foultitude de bars, restaurants, boîtes de nuit, mais aussi les belles et vastes plages de Kuta et Seminyak d’où l’on peut observer les magnifiques couchés de soleil.

Kuta Beach
Seminyak Beach
Les folles nuits ici à la Favela lieu très réputé et prisé des locaux comme des touristes
Dans un restaurant

Pour ceux qui préfèrent le calme, au nord de l’ile existent des plages de sable noir présence des volcans oblige. En effet l’ile compte dans sa partie nord plusieurs volcans dont certains encore en activité comme le mont Agung qui a fait tant parler de lui il y a deux ans et aussi le mont Batur qu’il est très agréable d’escalader pour admirer le magnifique lever de soleil. Quel plaisir aussi de se prélasser dans les « hot spring » les sources d’eau chaudes naturelles.

Le mont Agung dont l’éruption en 2017 a paralysé l’île . Bien calme maintenant vu de la guest house
Le mont Batur vu de la route gravissant la montagne
Vue sur le lac Batur de la villa Danur superbe homestay à bon prix
Les sources chaudes de Batur

Non loin de là les plages d’Amed, de Jemeluk, de Lipah sont des paradis pour les plongeurs et le snorkeling. Outre les récifs coralliens facilement accessibles depuis la plage, plusieurs épaves dont l’épave du Felicity, navire de guerre américain coulé par un sous marin japonais lors de la seconde guerre mondiale sont des spots de plongée de classe mondiale.

Plage de Jemeluk idéale pour le snorkeling
La plage où est échouée l’épave du Felicity
Plage de sable noir de Lipah

Plus au nord-est, la plage de Lovina très calme est un lieu idéal pour observer les dauphins.

Au centre sud de l’île la ville d’Ubud m’a fait penser un peu à Chiang Maï en Thaïlande. Très touristique mais très agréable, elle est le point de départ pour les ballades dans les champs de riz, les chutes d’eaux, les descente en rafting sans oublier sa forêt des singes (monkey forest), réserve semi naturelle ou vivent plus de 1000 singes en liberté.

En partance de la péninsule de Bukit où d’Amed il est possible de rejoindre rapidement en speed boat les îles Gilis où Lombok.

Ubud et ses rizières en terrasse
Dans les fontaines d’eau sacrée bien agréable par cette chaleur
Temple de Sebatu
Après midi rafting. Superbe traversée rafraîchissante au cœur de la jungle balinaise
Au cœur de la Monkey Forest

A ne pas louper !

L’idéal une fois sur l’île est de se déplacer en scooter afin de jouir d’une totale liberté. Les prix sont raisonnables (environ 70000 rupias par jour négociable selon la durée pour un 110 cm3 soit environ 5€). Attention toutefois la conduite dans les zones urbanisées telles que Kuta, Seminyak etc… peut être dangereuse compte tenu de la circulation intense et de l’absence de code de la route sur l’île. Le casque est impératif.

Le Scoopy

En revanche la ballade entre Ubud et les plages de Blue Lagoon, d’Amed et le mont Batur est un véritable plaisir avec la traversée de paysages sublimes.

Sur la route entre Ubud et Amed

Si vous avez peur ou ne pouvez pas faire de scooter, sachez qu’il est possible de se déplacer à bas coût avec les appli Grab ou Gojek, les Uber locaux à bas prix. On peut y réserver voiture ou scooter, c’est encore moins cher. Il est très rapide et facile de trouver un conducteur tant ils sont nombreux sur l’île !

Enfin et ce n’est pas le moins important, la nourriture. On trouve de tout à Bali, bien sûr de la nourriture locale mais aussi des restaurants occidentaux et même des boulangeries françaises.

Porte balinaise traditionnelle

Enjoy Bali !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s